Logiciel Eco Planning

Les versions du logiciel Ecoplanning

Le Logiciel de gestion de projets Ecoplanning présentant des spécificités innovantes et intéressantes pour maitriser la notion temps dans le déroulement de différents types de projets et présente sous différente forme le séquencement, vos priorités et contraintes dans la réalisation de votre objectif

Vous pourrez examiner les caractéristiques et les démarches pour:

  • effectuer la saisie et l’ordonnancement de toutes les données des tâches d’un projet et connaître son chemin critique et son délai,
  • obtenir différentes visualisations et plannings partiels d’un même projet sur une page.

Pour la création de vos projets, en parallèle à l’utilisation de l’ordinateur, avec les codes QR et un Smartphone, vous accèderez à des vidéos d’aide.

Vous pourrez avec l’exemple « Restaurant » voir les nombreuses visualisations obtenues à partir des 30 mémorisées dans la démo et les 4 plannings du projet 220 tâches.

La version du logiciel Ecoplanning 5.1

Cette version présente des spécificités pour faciliter aux utilisateurs la mise au point de leur projet en particulier pour les branches Bâtiment Ingénierie voir dans la rubrique « Accueil» du site.

Pour les sociétés qui utilisent les mêmes types de projets et pour les Maitres d’Ouvrages Publique ou Privé il est possible de créer des outils au niveau de la maîtrise de la notion temps tels qu’ils sont décrits dans mes ouvrages.

Le calendrier décisionnel un modèle d’un type de projets qui permet, à partir de la démarche simulation, d’obtenir rapidement le planning prévisionnel donné qui rentre dans les objectif désiré.

Celui-ci peut être transformé en calendrier opérationnel par l’adjonction de repères qui vont permettre de suivre le déroulement d’un projet voire la solution préconisée dans mes ouvrages.

On peut connaître les conséquences si des retards sont intervenus en vue de voir comment agir pour les résorber.

La version 6 du logiciel Ecoplanning

Complémentaire à la version 5.1 avec une démarche brevetée n° 13 53261 nous proposons une solution plus opérationnelle pour des projets importants où le respect de la date de livraison de son objectif doit être tenu.

Elle permet de maîtriser la notion de temps au niveau du management d’un projet avec le logiciel Ecoplanning, en deux démarches successives avec un écran conçu pour faciliter ces traitements et obtenir des sorties plannings répondant aux besoins des utilisateurs.

A partir de la démarche Actualisation Rapide, une majorité d’utilisateurs, avec la saisie des seules tâches en cours lors d’une actualisation, pourra visualiser aussitôt les traits de l’exécution prévisionnelle et réelle des tâches du déroulement de leur projet, voir les conséquences qui résultent des retards survenus depuis le début du projet et connaître leur dérive.

La visualisation des lignes brisées de chacune des actualisations permettra de savoir si la dérive du projet s’atténue ou s’amplifie entre les actualisations successives.

Après examen, si la dérive n’est pas acceptable et pour résorber une partie ou sa totalité, ils procéderont au recalage du planning en utilisant la démarche simulation pour obtenir l’ébauche d’un planning qui rentre dans les nouveaux objectifs, puis affiner celui-ci pour le rendre opérationnel.

A partir de la démarche Affiner Actualisation qui, en parallèle, est complémentaire de la précédente, il leur sera possible, d’approfondir l’actualisation pour connaitre l’imputation aux tâches concernées, en vue de les rapprocher aux coûts des moyens mis en œuvre pour recaler le planning.

La version 7 du logiciel Ecoplanning

Tous les projets de type Informatique et de Recherche nécessitent une maîtrise de leurs ressources. Or, toutes les ressources n’ont pas la même importance et certaines peuvent être limitées, voire rares. Il faut distinguer celles-ci des autres et s’assurer de bien vérifier que ces ressources sont disponibles lors de l’élaboration du planning d’un projet.

La recherche de disponibilité sera amplifiée car la mise en œuvre des prestations peut nécessiter de faire appel à des intervenants très qualifiés. Or leur charge de travail et l’estimation des durées des tâches est difficile à appréhender pour des prestations nouvelles et innovantes.

Par ailleurs, on peut être confronté à des insuffisances dans le cahier des charges et le client peut avoir de nouvelles exigences en cours de projet.

Ces difficultés peuvent se conjuguer entre elles et rendre difficile l’élaboration d’un planning prévisionnel, puis ensuite de respecter son suivi.

Remarque : Pour ce type de projets la Maîtrise d’Ouvrage aura beaucoup de difficulté pour établir un cahier des charges rigoureux. Pour cela, il est souhaitable que la Maîtrise d’Ouvrage participe avec la Maîtrise d’Ouvre lors du déroulement du projet, afin de donner ses accords successifs pour la réalisation des activités des phases en cascade du déroulement du projet.

Pour répondre à ces besoins il sera possible de créer un calendrier décisionnel qui permettra deux démarches simultanées :

  • d’une part les utilisateurs en Maitrise d’Ouvrage pourront à partir des tâches clés des phases qui partagent le projet faire une simulation pour obtenir le planning prévisionnel qui rentre dans leurs objectifs souhaités. Ce qui permettra de suivre les activités des phases.
  • d’autre part le Maitre d’Œuvre connaîtra pour la réalisation des activités des phases des projets les ressources partielles à mettre en œuvre.

L’exécution d’une tâche-ressource ne nécessite peut-être pas l’utilisation de sa ressource en continu. Pour cela, on lui appliquera un coefficient d’utilisation compris entre 0.10 et sur toute sa durée.

Pour le suivi du déroulement des ressources de la société, on a conçu un doublon pour chacune des activités tâche-mère et pour chacune de celles-ci on crée plusieurs ressources.

Les tâches-ressources de l’Activité 2 ne seront utilisées que pour une durée à plein temps ou seulement avec un pourcentage de 10 à 100%

La nécessité d’une centralisation pour gérer les données de différents projets

Au niveau du management d’une société, un projet n’est pas indépendant des autres ; il s’insère dans l’ensemble des projets pour cela, une base de centralisation doit être créé.

Elle devra contenir différents regroupements de tâches de données identiques, qui sont mémorisés et tenus à jour pour répondre aux divers besoins ; en particulier les ressources de la société.

Le responsable de chacun des projets doit donc prendre en compte ces paramètres pour établir ses plannings prévisionnels.